Vegan et Healthy Vegan, Marie Laforêt

Je suis végétarienne depuis presque deux ans, et même si je suis encore loin d’être végétalienne, c’est un style de cuisine que j’aime explorer pour son inventivité et son côté sain. Blackwolf, mon Mister, omnivore de son état, m’encourage beaucoup dans mes découvertes culinaires, et m’a offert, l’année dernière puis ce week-end, les deux énormes livres de recettes écrits par la blogueuse et photographe Marie Laforêt.

2087075330971036

J’ai eu un peu de mal au début à me faire à la structure de Vegan, qui n’est pas forcément découpé comme un livre de cuisine classique. Ici, pas de catégories du type « entrées, plats, desserts » ou encore « soupe, quiches, salades ». Le livre a clairement une visée pédagogique: en plus de proposer des recettes et des marches à suivre, les différentes rubriques sont là pour aider les cuisiniers vegan « débutants » et les curieux à apprendre les trucs et astuces de la cuisine végétale. Après une introduction très complète sur le fait d’être vegan, les produits et ustensiles indispensables, le livre est découpé en cinq catégories : Découvrir les protéines végétales, Remplacer les produits laitiers et les oeufs, Cuisiner les légumes, Recettes gourmandes et Cuisiner pour toutes les occasions. Après avoir passé plusieurs heures à le feuilleter et à coller des post-it partout, j’ai fini par m’y faire, mais ce classement peut être destabilisant au début.

Avec ses 500 recettes, Vegan est à lui seul une sorte de Bible à utiliser pour toutes les occasions. On y trouve des plats pour le quotidien et les occasions, de l’entrée au dessert, des pâtisseries aux smoothies, en passant par le petit déjeuner et les snacks. Vous voulez apprendre à faire vos simili-carnés maison, ou découvrir des recettes de fromages vegan? Il y en a aussi. Amateur de lait ou de pâté végétal ? Pas de problème.

Pour beaucoup de recettes, il faut acheter des ingrédients ou condiments spécifiques, mais personnellement je ne trouve pas que ça soit si gênant, car une fois qu’on a fait l’investissement de « veganiser » ses placards, ce sont souvent des achats qui se conservent longtemps (farines, céréales et graines, purée d’oléagineux, miso et tahini…) et peuvent être utilisés également dans une cuisine « omnivore ». De plus, pour faciliter les courses, rien n’empêche d’acheter par exemple un type de céréales ou de légumes en quantité et de créer son menu de la semaine autour de recettes qui en comportent, avant de changer la semaine suivante. Finalement, on apprend vite à substituer un ingrédient à un autre afin d’utiliser ce qu’on a dans les placards, et c’est un des aspects que j’aime dans la cuisine végétalienne : la plupart du temps, les recettes sont plutôt « souples » et permettent d’obtenir un résultat savoureux même quand on a pas exactement les bons produits.

Pour moi qui ai tendance à aimer cuisiner des choses simples (plus de 7-8 ingrédients ou plus d’1 ou 2 techniques secrètes de cuisinier ninja et je perds patience), le livre renferme de nombreuses recettes accessibles et assez rapides. Les cuisiniers plus avertis y trouveront sans doute aussi leur compte en s’attaquant aux plats les plus complexes, ou en adaptant ceux proposés dans le livre « à leur sauce ».

A ce jour je suis loin d’avoir tout testé (j’ai du faire/refaire une vingtaine de recettes tout au plus), mais les plats que j’ai préparé ont toujours été très bons, les recettes sont faciles à suivre et bien expliquées, et elles sont souvent accompagnées de photos magnifiques qui donnent envie d’aller passer du temps en cuisine.

N’ayant reçu Healthy Vegan qu’il y a deux jours, je n’ai encore eu le temps que de le feuilleter. Comme son titre l’indique (Healthy veut dire « en bonne santé » en anglais), ce deuxième livre est plutôt orienté vers une cuisine vegan saine, mais qui reste gourmande, colorée et variée. Les recettes sont souvent accompagnées de précisions telles que « sans gluten », ou « sans sel », ou encore « riche en protéines », afin de s’adapter à tous les régimes et toutes les intolérances alimentaires.

Au sommaire de ce livre : une introduction qui traite du végétalisme, de la santé, du fait d’avoir une alimentation équilibrée, mais aussi du matériel, indispensable ou facultatif, à utiliser. Ensuite, une partie plus « technique », où se trouvent des recettes ciblées pour certaines équipements de cuisine : blender, extracteur de jus, déshydrateur… Un chapitre de cette partie est également dédié à l’utilisation des légumes lacto-fermenté et à l’utilisation de probiotiques (pour l’instant l’idée me laisse perplexe mais il va falloir que je lise ça plus en détails). Finalement, deux parties plus classiques, « Réinventer la cuisine au quotidien » et « Dîners et repas à partager », classés par types de recette (bol-repas, plats de légumes, soupes, tartes salées). Cette répartition, plus lisible à mon avis que celle de Vegan, m’a beaucoup plu, car elle me paraît plus adaptée à une cuisine du quotidien (vous savez, ces soirs où vous ouvrez votre livre de recettes ou votre navigateur internet, armé(e) de ce qui reste dans vos placards (généralement chez moi un paquet de pâtes et une botte de carottes) en vous disant « ok, je fais quoi avec ça? »).

Healthy Vegan est, comme son prédecesseur, un livre très complet, très beau aussi.¨Pour un peu moins de 30 €, chacun de ces livres me paraît un bon investissement pour découvrir ou explorer la cuisine végétale ou un super cadeau à offrir à un apprenti vegan. Je recommanderais peut-être davantage Vegan aux débutants, et Healthy Vegan aux personnes qui ont déjà un peu l’habitude de ce type de cuisine, car les recettes, sans être beaucoup plus complexes, demandent un peu plus d’ingrédients spécifiques et de matériel.

Je vais d’ailleurs retourner les feuilleter de ce pas pour ajouter des recettes à mon menu hebdomadaire…

Publicités

4 réflexions sur « Vegan et Healthy Vegan, Marie Laforêt »

  1. Ces livres me font super envie depuis un moment. Surtout Healthy Vegan en fait, car elle utilise moins de gluten a priori que dans Vegan, ce qui m’arrange vu qu’en dehors du petit-épeautre je l’ai relativement viré de ma vie. Mais j’ai un peu peur des trucs type extracteur et compagnie, je ne compte pas en acheter. C’est pas trop présent ? Les ingrédients ne me gênent pas, ce que tu cites par ex dans ton article j’ai déjà tout (plein de farines différentes, plein de céréales, de flocons, de purées de fruits/graines, etc). Mais le matériel, par contre… ^^
    J’hésite à investir dans ces bouquins. Chaque fois que Mister m’a offert des livres de cuisine je ne m’en suis pas servie (celui sur la pâtisserie pleure un peu par ex vu que exit gluten, beurre et autres crèmes)… Mais j’ai bien envie d’avoir au moins une référence ou deux qui collent à mon nouveau régime. Même pour juste lire et chercher l’inspiration, en fait ^^

    1. Alors pour le matériel, c’est bien précisé dans le bouquin que tu n’en as pas obligatoirement besoin (à part un mixer/blender mais bon ça en général tu as déjà pour d’autres usages). Pour le reste, dans Healthy Vegan il y a peut-être 10 recettes avec un extracteur de jus, et 10 autres avec un déshydrateur, et franchement soit tu peux ne pas les faire, soit tu peux les adapter (par exemple en cuisant au four au lieu de laisser au déshydrateur) donc je ne trouve pas ça très gênant, ça n’enlève pas grand chose au côté « bon investissement » du livre vu la richesse du contenu. Après c’est vrai qu’il y a plus de recettes spécifiquement sans gluten dans Healthy Vegan, mais j’ai pu expérimenter des recettes de l’autre bouquin en remplaçant la farine de blé par d’autres choses et ça fonctionne aussi, donc ça dépend si tu aimes adapter ou si tu trouves plus facile de suivre à la lettre une recette 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s