Utopiales 2016

Utos affiche

Comme je vous l’annonçais sur la page Facebook des Marottes, c’est là que nous (BlackWolf et moi^^) avons passé le week-end. Vous avez peut-être aussi pu suivre mes aventures sur Twitter. En tout cas je ne résiste pas à l’envie de vous faire un petit compte-rendu ! Cette année le thème choisi pour le festival était « Machine(s) ».

Jour 1 – Samedi 29 Octobre
Encore un peu déphasés par notre arrivée à l’hôtel à 1h du matin, Mister et moi nous mettons en route vers la Cité des Congrès de Nantes, accompagnés de MarieJuliet qui nous a rejoint pour le petit déjeuner. Heureusement, nous sommes à dix minutes à pieds, et nous arrivons pour l’ouverture.

Après quelques minutes de file d’attente pour recevoir nos pass presse et bracelets divers, nous nous dirigeons vers la scène Shayol pour la conférence d’ouverture, qui décrypte le film « Seul sur Mars » d’un point de vue scientifique. Ca avait l’air très intéressant, mais je n’ai ni lu le bouquin, ni vu le film, et quand les formules mathématiques se sont affichées au tableau, j’ai senti mes neurones battre en retraite. Trop tôt, trop scientifique pour moi, je trouve du réconfort dans une tasse de café, tout en consultant le programme des prochains jours car évidemment je suis venue en touriste.

Il y a beaucoup de monde, la foule à chaque conférence est impresionnante, il faut se battre pour trouver des sièges, donc je passe ma matinée à discuter avec les copains, faire un tour en librairie… Ma tasse de café, régulièrement remplie, ne me quitte pas jusqu’à midi. Ptitetrolle et Rose nous rejoignent et après une pause sandwich, il est temps de passer aux choses sérieuses. Au programme de l’après-midi, trois conférences : Le vaisseau spatial comme personnage, Les machines traduiront-elles le futur et Sex Machine.

On retrouve ensuite Plumeline et Monsieur Plume, qui viennent d’arriver. Un dernier petit tour au pôle ludique pour regarder les jeux de société, un coup d’oeil à l’exposition Denis Bajram (je n’ai fait que l’entrevoir par manque de temps). Je m’extasie devant le robot Pepper (zut, j’ai oublié de prendre une photo!), et il est temps de partir à la crêperie.

Jour 2 -Dimanche 30 Octobre

Encore une matinée un peu lente à démarrer pour moi (heureusement, je poursuis une relation fusionnelle avec ma tasse!), c’est surtout l’occasion de discuter avec les copains, d’explorer la librairie et de tester un ou deux jeux du pôle ludique. L’après-midi, je retrouve Mypianocanta, que j’accompagne en dédicace pour rencontrer Paolo Bacigalupi. Je revois mes ambitions à la baisse au niveau du nombre de conférences que je veux voir car il y a vraiment beaucoup de public et je n’ai pas envie de passer des heures debout. Je suis les copines à celles sur les Merveilleuses Machines de la Réalité, Technologies vs Effondrement et Le Gène Egoiste, un programme un peu plus scientifique que celui de la veille, qui était plutôt orienté SF.

Nous assistons ensuite à la remise du prix Julia Verlanger, remporté par Karim Berrouka pour Le Club des Punks contre l’Apocalypse Zombie, et profitons de l’apéritif par la même occasion (après toutes ces aventures, c’était mérité non?).

30114650

Jour 3 – Lundi 31 Octobre
Après deux journées bien remplies, la fatigue commence à se faire sentir. Malgré cela, en intrépides aventuriers que nous sommes, nous profitons d’une animation qui permet d’explorer Mars en 3D grâce aux véritables images reccueillies par les sondes et les robots qui s’y sont posés. C’était fascinant, mais tous ces virages m’ont donné un peu mal au coeur…

Nous nous retrouvons ensuite à la scène Shayol pour une conférence au titre intrigant : « Le kami du percolateur ». Déception, j’ai trouvé la table ronde difficile à suivre, à cause de ma fatigue mais aussi des propos un peu compliqués, et je suis partie à la moitié. Cela ne m’a pas empêchée d’assister à deux autres conférences que j’ai trouvées plus intéressantes : Dystopie vs Post-Apocalyptique : mécanisme d’un succès jeunesse et Le héros handicapé en SF. Au cours de l’après-midi, nous retournons au pôle ludique pour tester un dernier jeu, j’ai d’ailleurs noté des références de jeux que j’aimerai acheter, en particulier pour mes cours !

Ensuite, direction l’immense salle de cinéma au sous-sol de la Cité des Congrès pour l’avant-première du film Premier Contact (Arrival in English) de Denis Villeneuve. Nous avons juste le temps d’échanger nos impressions avant de remonter pour assister à la remise des prix des Utopiales, et à l’apéro (hé oui, encore un !).

Jour 4 – Mardi 1er Novembre

Le départ étant prévu à 14h, nous profitons de notre dernière matinée aux Utopiales pour compléter nos achats de livres. J’ai été extrèmement raisonnable, puisque je ne reviens qu’avec deux livres, dont un offert par Blacky !

1540-13137256

Vous étiez aux Utopiales cette année? Vous y êtes déjà allés? Vous regardez déjà le calendrier pour noter les dates de l’année prochaine? Dites-moi tout ! 

Publicités

4 réflexions sur « Utopiales 2016 »

  1. J’y suis allé le lundi! Première fois pour moi, j’y suis allé pour les cours et j’ai trouvé ça super sympa, j’suis aussi allé à la conférence sur la dystopie et post-apo et j’ai trouvé intéressant même si le modérateur partait vraiment dans des généralisations par rapport aux gros succès et pas par rapport aux livres des madames ^^ Je pense y retourner l’année prochaine, peut-être qu’on pourra organiser quelque chose, car j’avoue que cette année j’y suis allé à l’arrache avec des potes de cours xD Je vais déjà mieux me préparer pour le salon de Montreuil en décembre !

    1. Oh bah on aurait pu se croiser c’est dommage 😦 On essaiera de se voir à Montreuil, je sais qu’on y va mais je ne sais pas trop quand (comme j’ai des horaires de boulot tordus). En tout cas contente que ça t’ait plu, après c’est vrai que le niveau des conférences est variable, mais en général je le trouve assez bon et les sujets variés. A bientôt !

      1. Ouais totalement! Moi j’y serais vendredi et samedi pour sûr, peut-être dimanche matin 🙂 et jeudi aprem j’vais me promener sur Paris si rien ne me plaît sur le salon ^^

        Ouais c’était toujours super intéressant, ça m’a donné quelques idées pour des histoires dystopiques ^^ Et sinon j’ai été à la conférence sur le positivisme et la science-fiction, c’était très fouillis mais bien marrant quelque fois, en même temps avec Pierre Bordage et Karim Berrouka dans le panel ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s