Yoga Revolution – Yoga with Adriene

Le début de l’année a été marqué par le démarrage de plusieurs challenges de yoga relayés par les réseaux sociaux. Pour ma part, je viens de terminer le challenge Yoga Revolution de Yoga with Adriene dont je vous avais déjà parlé ici. Je suis très contente d’avoir participé à cette aventure, et j’espère vous donner envie de vous lancer également. Voilà ce que j’en ai retiré :

J’ai pris du temps pour moi tous les jours… ou presque ! 

La première difficulté d’un tel challenge est de s’y tenir ! Il faut décider de prendre un peu de temps pour soi tous les jours (environ une demie-heure), pour dérouler son tapis et faire du yoga. C’est une habitude que j’avais déjà plus ou moins prise, je pratique 5 à 6 fois par semaine au minimum, mais dans les moments chargés au niveau professionnel ou personnel, je ne m’en veux pas trop de manquer une séance. J’ai essayé d’appliquer la même logique ici, et tout en faisant un effort conscient pour être la plus régulière possible, il y a eu deux jours complètement dingues où je n’ai pas pu trouver une demie-heure dans mon planning ultra-chargé, et un autre où j’étais trop malade pour envisager de me retrouver tête en bas ou dans d’autres postures tordues. J’ai quand même déroulé mon tapis pendant 5-10 minutes d’échauffement et de salutations au soleil, et j’ai repris le challenge le lendemain là où je l’avais laissé, sans une once de culpabilité.

Je me suis dépassée physiquement, et j’ai accepté mes limites. 

Quand on enchaîne 31 séances de yoga en autant de jours, on a l’opportunité de se voir progresser. Certaines poses deviennent de plus en plus faciles, je me suis sentie plus forte au fur et à mesure du challenge et je me suis même découvert quelques muscles! C’est très motivant, et ça donne vraiment envie de s’accrocher quand les postures ou les exercices deviennent un peu compliqués. J’ai découvert que je pouvait réaliser des poses qui me semblaient jusque-là inaccessibles. J’ai aussi appris que certaines postures en apparence simples ne seraient certainement jamais pour moi, tout simplement parce que ma morphologie, ma structure osseuse, mes articulations ne s’y prêtaient pas. J’ai progressé dans le fait d’accepter mes limites avec humour et humilité. Pour ça, je trouve qu’Adriene est une très bonne pédagogue. Pour chaque pose un peu technique, elle propose plusieurs niveaux de difficulté, et parvient à trouver les bons mots pour qu’on se sente tout à fait bien dans notre peau à l’idée de ne travailler que le niveau 1 ! Et lorsqu’elle fait une démonstration d’une posture compliquée, je suis maintenant capable d’admirer sa technique tout en ne me jugeant pas négativement parce que je ne suis pas assez forte/assez entraînée/assez bien pour faire pareil.

J’ai amélioré ma technique et appris à m’écouter

Quand on pratique une activité physique, et surtout quand on la pratique seul(e), avoir une bonne technique est primordial pour éviter de se blesser. Après le challenge, j’en sais beaucoup plus sur les bons réflexes à avoir dans chaque posture, les alignements à travailler… Je suis aussi beaucoup plus autonome quand il s’agit de modifier une pose pour l’adapter à ma morphologie, ou à des douleurs chroniques (j’ai les poignets et le dos fragile et je sais qu’il faut que j’y fasse attention). J’ai acquis de bons outils qui vont me servir tant dans des séances guidées que dans ma pratique personnelle.

Je me suis ouverte à une approche plus spirituelle et holistique du yoga

Chaque séance est basée sur un thème différent. Elle est aussi accompagnée d’un mail dans lequel Adriene partage ses pensées et impressions sur la thématique et sur la progression du challenge en général. Elle y parle aussi d’énergie (prana), et de comment intégrer les leçons apprises et le bien-être acquis sur notre tapis de yoga dans notre vie quotidienne. Cette réflexion se retrouve également pendant les séances, mais je trouve que les mails font vraiment partie intégrante du challenge et je ne peux que vous recommander, si vous vous lancez, de vous inscrire à la liste de diffusion. Bien sûr, rien ne vous empêche de ne considérer ce challenge que comme un défi physique, et il remplit très bien cette fonction, mais ces 31 jours m’ont vraiment donné envie de m’intéresser à l’aspect plus spirituel du yoga, ce que je fais déjà en partie grâce à la méditation.

Vous avez fait un challenge de yoga? Ca vous tente? N’hésitez pas à en parler en commentaire ! 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s