Une semaine dans la peau d’une prof indépendante

Lorsqu’on me demande ce que je fais comme travail, ma réponse (« alors heu… je donne des cours de FLE, français et anglais… et je fais de la relecture et de la traduction, aussi… bref, je suis auto-entrepreneur, en fait ») m’attire souvent des regards un peu sceptiques, voire des commentaires légèrement à côté de la plaque (pour ne pas dire vexants) :

  • Ah ok… donc tu cherches un vrai travail? Tu t’es inscrite à Pôle Emploi?
  • Avoue, tu as loupé le CAPES, c’est ça?
  • Mais t’as pas de diplôme de prof? en fait les auto-entreprises c’est un peu de l’arnaque non?
  • Enfin c’est bien, vu que tu fixes tes prix, tu dois te faire un max de pognon!
  • Et comme tu fixes aussi tes horaires, une fois que t’as assez d’argent, pouf, tu te mets en pause pendant 15 jours, tranquille la vie !

… En général, pour les trois premiers, je ne réponds même pas, et pour les deux derniers… si seulement !

Dans cet article, et les suivants, je n’ai pas vocation à vous présenter une vérité quelconque sur le statut d’indépendant, car ce terme regroupe un éventail de professions extrêmement large, et je n’ai sûrement pas le même mode de vie ni le même emploi du temps qu’un plombier ou qu’un webdesigner. De même, mon fonctionnement ne correspond pas forcément à celui d’autres enseignants indépendants, ou d’autres traducteurs. Mais je pensais que ça pourrait donner une première idée de ce que c’est que travailler de chez soi, à son compte, et aussi des avantages et des inconvénients qui sont à prendre en considération avant de se lancer.

laptop-computer-1245981_1920

Continuer à lire … « Une semaine dans la peau d’une prof indépendante »

Bilan lecture – Juillet, Août, Septembre 2016

Après une petite baisse de régime en début d’année, ce troisième trimestre a été plutôt riche niveau lecture, avec pas moins de 15 livres lus. Au programme, beaucoup de fantasy, un peu de romance, un chouilla de littérature contemporaine, et un livre de développement personnel !

collage

Continuer à lire … « Bilan lecture – Juillet, Août, Septembre 2016 »

Hydrathée – Mes 5 thés du moment

tee-1252397_640

Eté comme hiver, matin et soir, je bois beaucoup de thé, en particulier quand je travaille à la maison. Je réserve le café à mon travail à l’extérieur, quand un expresso me permet de survivre à un élève particulièrement grognon, ou à une après-midi à enchaîner les embouteillages et les leçons. Le thé, lui, m’accompagne pendant mes heures de traduction, de rédaction d’articles de blog, et aussi pendant mes pauses tricot-Netflix (oui, j’ai une vie passionnante!).

Comme j’en bois beaucoup, j’aime avoir un choix très varié (à la maison nous avons un placard entier dédié à nos sachets de thé en vrac… et à nos capsules de café!), mais sur une période donnée, j’ai tendance à tourner sur une demi-douzaine de thés différents, avant de les terminer ou de m’en lasser. Voila mes chouchous du moment !

Continuer à lire … « Hydrathée – Mes 5 thés du moment »

Marmott’asana – Sites de yoga : Yogaglo et compagnie

Il y a dix jours je vous parlais de mes débuts en yoga, et de la façon dont cette pratique me permettait d’être plus ancrée et mieux dans mes baskets.  Je fais du yoga dans mon salon, et la plupart du temps je regarde des vidéos. Même si maintenant je suis passée à des vidéos gratuites sur Youtube, pendant six mois j’étais inscrite sur le site anglophone Yogaglo, et je ne regrette vraiment pas !

xplugin-video-yogaglo-pagespeed-ic-bhoqu7ib2n

Continuer à lire … « Marmott’asana – Sites de yoga : Yogaglo et compagnie »

La perle et la coquille, Nadia Hashimi

Comme je passe beaucoup de temps en voiture pour le travail, j’essaie de rentabiliser ces heures de conduite en écoutant des livres audio…

512tctftq-l-_sl300_

 

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Continuer à lire … « La perle et la coquille, Nadia Hashimi »

Balade sur la toile 1 : Pluie, automne et butternut

J’aime bien me balader de blog en blog à la recherche de nouvelles idées, et depuis cet été j’ai développé une addiction à P*nterest que j’essaie de soigner… mais pas trop vite. Voici mes découvertes du moment, sur des thèmes variés (et qui seront amenés à changer au fil des éditions), en français et en anglais. Il suffit de cliquer sur les images pour vous retrouver sur le blog/site d’origine. C’est parti !

Recettes : 

SAMSUNG CSC
The Glowing Fridge

Continuer à lire … « Balade sur la toile 1 : Pluie, automne et butternut »

Marmott’asana : 8 mois de yoga

Marmott’akoi? Mais qu’est-ce que tu es encore allée nous chercher comme titre?

Pas de panique ! Asana, c’est un mot sanskrit, ça veut tout simplement dire, entre autre, « posture ». Quand on pratique le yoga, la plupart des postures sont désignées par leur nom sanskrit et se terminent par asana. Par exemple, cette petite grenouille est assise en position du lotus, « padmasana ».

yoga-1033314_640-1
N’est-elle pas trognonne ?

Après cette intéressante leçon de linguistique, revenons à nos moutons. Quand j’ai commencé les cours de yoga il y a deux ans, dans une vraie salle de yoga avec une vraie prof (par opposition à « devant mon ordi dans mon salon », on y reviendra après), j’y allais bercée par plein d’idées préconçues, entendues pendant des années avant que je décide finalement de me lancer:

Continuer à lire … « Marmott’asana : 8 mois de yoga »