DAEFLE et formation à distance – S’organiser et être productif

En juillet, j’ai reçu par la poste un colis plutôt volumineux et lourd, qui contenait mes livres de cours pour ma formation au CNED. En l’ouvrant, j’ai un peu revécu l’enthousiasme de la rentrée scolaire (oui, désolée, moi j’aimais bien!), le choix et le rangement des fournitures dans le cartable, l’odeur du papier neuf… Sans le stress de me demander ce que j’allais porter à la rentrée ou si mes copains seraient dans la même classe que moi, ce qui était quand même plutôt cool.
Mais se mettre au boulot sans avoir de prof pour regarder par dessus son épaule ou d’évaluation pour se motiver peut être un peu difficile. Alors que j’ai envoyé mon dernier devoir juste avant la date limite du 30 mars, je suis encore en train de paufiner mes fiches et de récupérer un peu de retard sur mes cours, mais dans l’ensemble, je suis quand même contente de la façon dont je me suis organisée, et j’espère que ces quelques conseils pourront vous être utile !

Pour retrouver le début de la série c’est ici :
DAEFLE et formation à distance – Se lancer

knowledge-1052010_1920

Continuer à lire … « DAEFLE et formation à distance – S’organiser et être productif »

Une semaine dans la peau d’une prof indépendante

Lorsqu’on me demande ce que je fais comme travail, ma réponse (« alors heu… je donne des cours de FLE, français et anglais… et je fais de la relecture et de la traduction, aussi… bref, je suis auto-entrepreneur, en fait ») m’attire souvent des regards un peu sceptiques, voire des commentaires légèrement à côté de la plaque (pour ne pas dire vexants) :

  • Ah ok… donc tu cherches un vrai travail? Tu t’es inscrite à Pôle Emploi?
  • Avoue, tu as loupé le CAPES, c’est ça?
  • Mais t’as pas de diplôme de prof? en fait les auto-entreprises c’est un peu de l’arnaque non?
  • Enfin c’est bien, vu que tu fixes tes prix, tu dois te faire un max de pognon!
  • Et comme tu fixes aussi tes horaires, une fois que t’as assez d’argent, pouf, tu te mets en pause pendant 15 jours, tranquille la vie !

… En général, pour les trois premiers, je ne réponds même pas, et pour les deux derniers… si seulement !

Dans cet article, et les suivants, je n’ai pas vocation à vous présenter une vérité quelconque sur le statut d’indépendant, car ce terme regroupe un éventail de professions extrêmement large, et je n’ai sûrement pas le même mode de vie ni le même emploi du temps qu’un plombier ou qu’un webdesigner. De même, mon fonctionnement ne correspond pas forcément à celui d’autres enseignants indépendants, ou d’autres traducteurs. Mais je pensais que ça pourrait donner une première idée de ce que c’est que travailler de chez soi, à son compte, et aussi des avantages et des inconvénients qui sont à prendre en considération avant de se lancer.

laptop-computer-1245981_1920

Continuer à lire … « Une semaine dans la peau d’une prof indépendante »